Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 19:13
                                                       



DSC02703.JPGUn bonnet blanc sur la tête, elle porte un tablier qui protège son ample juppe. Dans une main, elle tient un modeste légume, dans l'autre main elle tient une tresse d'ail.

L'ail  apparu en France au XIVème siècle était consommé aussi bien dans le nord que dans le midi. C'est à partir du XVIIème siècle qu'il régressa dans la France du Nord pour se concentrer dans la partie sud du pays. En Provence, il était d'usage aux feux de la Saint-Jean de faire rôtir des gousses d'ail pour protéger les familles de la peste et du choléra. Le XVIIIème siècle vit naître l'aïoli, plat convivial par excellence qui donne encore aujourd'hui l'occasion de grandes fêtes populaires.

L'ail est devenu un élèment de base dans la cuisine provençale. Au début du XIXème siècle, les paysans les plus pauvres ou les bergers se nourissaient avec un crouton de pain imbibé d'huile d'olive.
 Chaque année, au mois de juin, dans les villes et les villages se tient la "foire à l'ail", ils sont vendus parfois à même le sol, les provençaux viennent faire leur provision annuelle. Depuis des siècles l'ail est aussi utilisé pour ses propriétés médicinales, c'est la raison pour laquelle la femme à l'ail a pris place dans la crèche dès le début du XIXème siècle.

La femme à l'ail apporte à l'enfant-Jésus son modeste présent, elle sait qu'il sera sensible à cette offrande aussi humble soit-elle.


Published by Santounette - dans Santons femmes
commenter cet article

Présentation

  • : Santons et crèches de Provence
  • Santons et crèches de Provence
  • : Site sur les santons de Provence et les crèches. Pour tous les amoureux des santons et des crèches
  • Contact

Texte Libre

Rechercher

Visiteurs en ligne