Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 17:13

Cher(e)s ami(e)s,

 

Aujourd'hui c'est avec une certaine nostalgie que j'écris cet article relatif à la collection de santons et de crèches que possédait le musée du Vieux Marseille qui a fermé ses portes au public en 2009.

Quand les santons restent enfouis dans les réserves des musées: la triste histoire de la collection du musée du Vieux Marseille

Dans un article qui lui est consacré sur une encyclopédie sur le net on peut lire que: "ses collections sont aujourd'hui visibles au musée d'Histoire de Marseille." (source Wikipédia).

Or il n'en est rien, au musée d'histoire de Marseille, inauguré en 2013, on ne peut voir que quelques santons et une crèche à voûte XIXe siècle. Une deuxième crèche en mie de pain XVIIIe siècle devrait être mise en place le 24 avril selon mes sources.

Je n'ai pas trouvé de catalogue indiquant de façon exhaustive la liste des pièces que recélait le musée du Vieux Marseille qui avait ouvert ses portes au public en 1913. J'ai trouvé des indications dans 3 catalogues fort intéressants qui nous donnent quelques précisions sur les trésors que renferme cette collection.
 

Nous commençons avec le premier et le plus ancien, il s'agit du catalogue édité pour l'exposition organisée pour L'Orfèvrerie Christofle au pavillon de Hanovre du 4 décembre 1943 au 4 janvier 1944.

 

Marius Dubois qui était le Président du Comité du Vieux-Marseille précise dans la préface que le musée possède des crèches plus anciennes que celles prêtées pour cette exposition mais leur état de vétusté ne permettait pas de les déplacer.

Le catalogue mentionne pour:
 

LES CRECHES ANCIENNES
 

1. Crèche du XVIIe siècle. Adoration des Rois. "Remarquable par la richesse et l'originalité de costume des personnages".
 

2. Crèche de la fin du XVIIIe siècle. Personnages en carton-pâte, peints à l'huile.

3. Grande crèche mécanique. Cette crèche qui date du milieu du XIXe siècle, possède un mécanisme permettant à certains personnages d'exécuter un geste et à d'autres de se déplacer sur un parcours giratoire. 

Quand les santons restent enfouis dans les réserves des musées: la triste histoire de la collection du musée du Vieux Marseille

4. Crèche. Construite en perspective et presque en bas-relief. Moulages de santons anciens.

5. Crèche de A. Fabre. En bois et liège peints. Santons de M. Buffet.

CRECHES ET SANTONS MODERNES

6. M.N. Mazet. Crèche dans une petite armoire, santons habillés

7. M. Chaix-Bryan: Grande crèche. En liège. Santons en argile.

Outre les santons et les crèches, le musée du Vieux Marseille avait prêté des grands panneaux de Dellepiane, artiste peintre (1866-1932).

Des tableaux et des dessins, des gravures ainsi qu'une collection d'ustensiles de cuisine anciens.
 

 

On trouve d'autres indications dans le deuxième catalogue consacré à l'exposition organisée par le Comité du Vieux-Marseille dans les Salons de la Préfecture des Bouches-du-Rhône du 23 décembre 1949 au 10 janvier 1950.

 

1. Nativité sculptée dans une branche de corail, ancien travail marseillais.
 

XVIIIe siècle


2.Crèche Adoration des Rois déjà citée plus haut.

3.Crèche en verre filé (Nevers ou Arles)

4. Crèche en verre filé dans un petit meuble.

5. Pastorale en verre filé (sujet badin dans un décor champêtre)

6. L'Annonciation sujet traité dans le genre des crèches (XVIIIe siècle).

7. Crèche (fin XVIIIe siècle, époque Révolution. Santons en mie de pain).

Cette crèche figure 2 fois dans le catalogue, j'ignore s'il s'agit d'une erreur de reprographie ou s'il y a bien deux crèches distinctes.
 

XIXe siècle
 

8. Crèche mécanique (déjà citée plus haut)
 

9.Crèche en liège par Martin.
 

10. Crèche dans un petit meuble provençal par N. Mazet (déjà cité plus haut)


11.Crèche dans un cadre de pendule en bois par R. Baldi.

 

En février 1924 le célèbre chantre des santons, Elzéard Rougier écrivait "ce matin, ne souriez pas, attendrissez-vous plutôt, je viens au musée, pour y voir tout exprès la Vitrine des Santons. Le santon appartient à l'art, c'est incontestable. Mais il a fallu plus de cent ans, pour que fût acceptée cette vérité de la Palisse."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il venait au musée des Beaux-Arts découvrir la vitrine des santons exposée par le conservateur de l'époque, Amédée Gibert qui avait su convaincre et plaider la cause des santons auprès des élus de l'époque (le maire Eugène Pierre et son adjoint Léon Roger).
C'était le bon temps, où les santons étaient considérés comme un art certes populaire mais comme un art et qui à ce titre avaient droit de citer au musée des Beaux-Arts de Marseille.

La collection du musée du Vieux Marseille contient également les premiers moules de Lagnel ainsi que 300 santons qui font partie de la collection réalisée par Amédée Gibert.
Régis Bertrand nous propose de découvrir le catalogue de cette collection dans son livre paru en 2003: ""Quand les santons entrent au musée...La collection de Jean-Amédée Gibert.

Dans ce catalogue vraiment très intéressant on peut y voir des photos en couleur des 16 premiers santonniers ainsi qu'une crèche de François Garoutte et la crèche réalisée par Amédée Gibert dont parle Elzéard Rougier dans "la ville des santons".

Que reste-t-il de toute cette collection en 2017 presque une centaine d'années plus tard? Quelques santons et deux crèches que l'on peut voir au musée d'Histoire de Marseille.

Ces collections de santons et de crèches sont actuellement conservés dans les réserves des musées de Marseille, à la Belle de Mai.

En effet, les santons et les crèches n'ont plus la côte de nos jours, des esprits bien pensants ont estimé que c'était "ringard"  et ce malgré l'engouement du public ces dernières années pour les crèches et tous les efforts de certains dont je fais partie pour promouvoir l'art santonnier.

Ainsi je ne suis hélas plus sûre que "Marseille soit encore la maman des santons" comme le pensait Elzéard Rougier en son temps.

Puisse cette remarquable collection ressortir un jour des réserves pour s'offrir à nous.

Cher amis si nous sommes nombreux à le réclamer ce souhait sera peut-être exaucé, je l'espère bientôt et non dans une centaine d'années. 
 

 

A bientôt

 

 

Partager cet article

Published by Santounette - dans Musée des santons
commenter cet article

commentaires

Alrisha/Monique 30/04/2017 15:51

Pièces rares et trésors qu'il faut remettre à la vue de tout le monde. C'est un scandale de "mettre sous cloche" de telles merveilles !

Noisette 13/04/2017 20:58

Bonsoir Santounette
J'espère que tout va s'arranger, car c'est du boulot de faire ces santons
Je te souhaite une bonne soirée, bisous

Renaud 13/04/2017 15:21

Ces crèches et santons n'ont ils pas été transféré au Musée du Terroir Marseillais?

Santounette 13/04/2017 19:37

Non. Le Musée du Terroir a ses propres collections mais il est en sur le point de fermer aussi.

Kri 13/04/2017 11:03

C'est dommage de cacher ces santons!

fanny 12/04/2017 20:22

Il y a longtemps, i'ai vu à la maison diamantée, des moules de Jean-Louis Lagnel (le premier santonnier marseillais, qui habitait le Panier). Où sont ces moules ??

Santounette 13/04/2017 08:36

Les moules de Lagnel ainsi que des moules du santonnier Guichard sont dans les réserves désormais, ainsi que toute la collection et donc inaccessibles au public.

Quichottine 12/04/2017 13:24

C'est grand dommage... j'espère que ces santons sont bien dans les réserves et qu'ils n'ont pas tout simplement disparus... :(

Azalaïs a une bonne idée. :)
Bisous et douce journée.

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 12/04/2017 12:54

Quand les santons restent enfouis dans les réserves des musées: la triste histoire de la collection du musée du Vieux Marseille...

un jour tout sera à nouveau mis en plein jour ........oui un jour.....

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 12/04/2017 12:53

il y a de quoi faire ....lire...et relire....merci à toi pour tout cela....

Tiot le mineur 12/04/2017 12:08

Salut,
C'est intéressant cette collection à voir.
J en vois pas pourquoi on ne la remettrais pas en place.
Bonne journée

Azalaïs 12/04/2017 08:45

Merci pour cet article, tu as bien fait de le publier. Les musées préfèrent exposer de jeunes "talents" de l'art contemporain à la côte gonflée par des marchands d'art qui se remplissent les poches. L'art populaire est dénaturé, transformé, relégué jusqu'à ce qu'un petit malin s'en inspire et que tout le monde s'exclame béat: "comme c'est moderne !!!"
Ne pourrais-tu lancer une pétition sur le site http://www.mesopinions.com/petition/
bises et bonne journée
ça pourrait marcher?

Santounette 12/04/2017 09:38

J'ai répondu chez toi Azalais.
Désormais les arts et traditions populaires ne sont plus mis à l'honneur hélas.
Je me demande comment on peut ainsi rayer presque un siècle d'histoire marseillaise...
Bonne journée

jacques 11/04/2017 20:17

bel article bien documenté
pour vous consoler de ces trésors perdus venez nous voir à Arles il y a de bien belles pièces
cordialement
j

Santounette 12/04/2017 09:24

Je compte bien venir effectivement, j'ignore encore à quelle date.
Cordialement

fabr 11/04/2017 18:49

merci pour cette recherche, c'est tellement dommage de ne pouvoir profiter de ces merveilles

Santounette 12/04/2017 09:40

Et oui, il y a de superbes crèches qui n'existent que dans les réserves des musées marseillais et qui ne peuvent plus être admirées hélas.
Un vrai gâchis.
Merci d'être passée.
Bonne journée

danièle 11/04/2017 18:40

Ce serait merveilleux de pouvoir admirer de beaux témoignages du passé.C'est tellement important de conserver
ses traditions. Tu as fait de belles recherches, bravo.
bonne soirée,bises
danièle

NiniDS 11/04/2017 18:34

Quelle pitié que nous ne puissions plus admirer tous ces santons, remarquables témoignages de tout un art... toutes les sensibilités devraient pouvoir s'exprimer et se montrer, l'art n'est pas censé être réservé à une élite, ils ont bien du charme et de la beauté, tous ces santons...
Pffffffffffff..
Bises, belle fin de journée.

Marc 11/04/2017 18:34

Bravo santounette pour tes recherches et ton engagement
Reçois nos encouragements

Santounette 12/04/2017 09:53

Merci Marc.
J'espère sincèrement que nous puissions un jour admirer de nouveau ces pièces rares.
Bonne journée

Christiane 11/04/2017 18:32

Comme tu as raison ! Et comme c'est dommage de priver le public de tout cela ! Espérons que les responsables comprendront que cet art populaire de la crèche est riche d'enseignement et de tradition et mérite bien mieux que les réserves d'un musée !

Santounette 12/04/2017 09:54

Oui, je ne comprends pas, Marseille la capitale du santon qui a vu naître et se développer l'art santonnier, Marseille qui ne rend pas hommage à un art qui a plus d'un siècle de traditions; c'est incompréhensible.
Merci d'être passée.

biker06 11/04/2017 18:28

Coucou Santounette
Sur Wikipedia il y a à boire et à manger comme on dit ! Ca fait longtemps que je ne m'informe plus sur ce site car beaucoup d'histoire sont fausses et les origines sont très aléatoires... Je ne vais pas polémiquer car je sais que cela ne fait jamais plaisir mais ça fait longtemps que l'identité marseillaise a été perdu ! Au passage aussi on peut même dire la provençale..il n'y a que la Camargue qui a su conserver une vraie identité et des traditions....grâce peut être aux gitans ! Avec le temps va tout s'en va comme le chantait si bien Leo Ferré..
bizz
Pat

Santounette 12/04/2017 08:48

Oui je sais bien qu'il faut se méfier de Wikipedia, les informations ne sont pas vérifiées. Pour l'identité marseillaise, tu ne polémiques pas Pat, je suis d'accord avec toi, au musée on ne trouve presque plus de santons et de crèches alors que les santons ont été créés à Marseille et font partie intégrante du patrimoine marseillais.
Bises

Présentation

  • : Santons et crèches de Provence
  • Santons et crèches de Provence
  • : Site sur les santons de Provence et les crèches. Pour tous les amoureux des santons et des crèches
  • Contact

Texte Libre

Rechercher

Visiteurs en ligne